FGAAC CFDT

Les primes

“En janvier, j’ai fait 2000 kms pour 800 € de primes contre 1000 kms et 1000 € en février : les kms, ça ne paie pas !”

FAUX !

Une contre-vérité de plus. En effet, la Prime de Traction n’est pas composée uniquement de la Prime de Parcours et de la Prime Complémentaire. D’autres Primes rentrent en compte de manière importante dans le montant total de la Prime de Traction (Prime Agent Seul, Primes IOP, Primes Annexes, PMJR, Prime Congé…) suivant votre utilisation (matériel, ligne, période de nuit…).

En d’autres termes, l’agent qui a effectué 2000 kms en janvier aura forcément touché plus en PP+PC que sur le mois de février (pour cela, il suffit d’additionner et de comparer la Prime de Parcours et la Prime Complémentaire pour les 2 mois considérés).

Il faut noter que l’ensemble des sujétions « Métier » font partie intégrante de la Prime de Traction.

Seuls les Kms sont rémunérés par

la Prime de Parcours et la Prime Complémentaire !

MAIS POURQUOI UNE PRIME DE TRACTION ?

Les agents reçoivent, selon l’activité exercée, des primes de travail qui tiennent compte des particularités des différents travaux et de la qualité du travail des intéressés.

Les primes attribuées au personnel de conduite des locomotives, dénommées primes de traction sont calculées selon les fonctions remplies, dans les conditions prévues à la procédure TT0009.

Les agents assurant effectivement un service à la route ou un service de manœuvres reçoivent une prime de traction, basée sur le travail effectué, qui rémunère les responsabilités spéciales de cette activité et tient compte également des difficultés plus ou moins grandes des différents services assurés (vitesse, catégorie de trains, travail de nuit, conduite agent seul, conduite des TGV, etc.).

Cette prime de traction, sauf cas particuliers, dépend de la fonction remplie, du service effectivement assuré et non de la qualification des agents.

 

EST-CE VRAI QUE LA PRIME DE TRACTION EST LIQUIDABLE ?

OUI !

 La réglementation précise que « Les éléments dénommés traitement ou accessoire de traitement et prime sont soumis à retenue pour la caisse des retraites et pour la caisse de prévoyance. ».


Pourquoi ne pas forfaitiser les primes de traction ?

Si les primes de Traction étaient forfaitisées, cela permettrait à la Direction d’augmenter la productivité dans les roulements sans augmenter les primes de Traction.

Ceux qui prônent ce système de forfaitisation, sont ceux qui ne connaissent pas le mécanisme des primes de Traction.

OU TROUVE T-ON LES DIFFÉRENTS TAUX DES PRIMES TRACTION ?

Les taux des primes Traction ainsi que leur application se trouvent dans les TT 0009 et TT 0010.

Ces dernières doivent être affichées dans toutes les UP ou UT.

 

“A kilomètres constants,un marchandise paye plus qu’un voyageur”

FAUX !

Ceci est une contre-vérité : en effet, c’est bien PP+PC (Prime de Parcours + Prime Complémentaire) qui est répartie au prorata des kilomètres et de ce fait, plus la Prime de Parcours est importante plus la Prime Complémentaire est réduite. Prenons un roulement spécialisé FRET ayant une moyenne journalière de 220 kms (87,31 € pour 1000 kms) devenant pour des raisons propres à la Direction, un roulement purement TER (60,48 € pour 1000 kms).

A kilomètres constants, ce roulement ne perdra pas un centime puisque la prime complémentaire viendra compenser le « manque à gagner » de la prime de parcours.

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 40 18 44 40

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants