FGAAC CFDT

EUROPORTE France

LA CFDT signe l’Accord sur le Temps de Travail, mais émet des réserves !

Après neuf réunions de négociation concernant l’accord d’entreprise sur les modalités d’organisation du temps de travail, celles-ci étaient au point mort depuis le 8 décembre 2016. La Convention collective ferroviaire, applicable depuis le 1er janvier 2017, occasionnait des dérives et interprétations selon les régions. Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT Cheminots, en collaboration avec la FGAAC-CFDT, ont adréssé un courrier à Pascal Sainson – directeur Europorte France, ainsi qu’à Jacques Gounon – président Eurotunnel, François Delemotte – président CMPN et Claude Faucher – UTP. L’Inspection du travail de Lille avait été également mise en garde sur ce sujet.

 

 

17 03 15 2p Europorte Page 1

17 03 15 2p Europorte Page 2

Télécharger le PDF

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 40 18 44 40

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants