FGAAC CFDT

Articles

SPÉCIAL ELECTION 2015 (Article 16/29)

Nouveau Logo

Nos revendications majeures pour les conducteurs

 

Lors de ses différentes rencontres avec la Direction de l'entreprise, la FGAAC-CFDT ne manque pas de rappeler ses exigences en matière de rémunération. Les conducteurs font en effet la démonstration au quotidien de leur professionnalisme et de leur implication dans l'entreprise. Ils ne peuvent par conséquent pas être écartés de véritables mesures salariales. La FGAAC-CFDT exige donc la mise en place de mesures catégorielles en 2015.  

Depuis fin 2014, la FGAAC-CFDT a décidé de resserrer son action revendicative autour de dix revendications considérées comme majeures pour les conducteurs : 

     1. Déplafonnement de la grille ADC et réévaluation des coefficients hiérarchiques de tous les niveaux de la qualification "T" :  une augmentation des coefficients hiérarchiques de la grille salariale permettrait de compenser l'écart réel entre l'augmentation du traitement et l'augmentation réelle du coût de la vie.

Lors des négociations de l'Accord Salarial 2014, la FGAAC-CFDT a obtenu le déblocage de la grille TA de la PR12 à la PR13. Pour autant, cette mesure est très clairement insuffisante. Le refus de la Direction de procéder au déblocage de grille TB de la PR19 à la PR20 est à l'origine depuis juillet 2014 d'un contentieux franc entre la FGAAC-CFDT et la Direction de la SNCF.

    2. Mise en place d'un véritable 13ème mois pour tous les conducteurs : la FGAAC-CFDT revendique l'intégration à la PFA de la valeur moyenne mensuelle des douze dernières Primes de Traction avec un minimum garanti à hauteur de la Valeur Moyenne Théorique.

     3. Doublement de la prime TGV : cette prime créée en décembre 1981 n'a pas évolué depuis, et cela malgré l'extension considérable des compétences demandées.

    4. Création d'une prime spécifique pour la conduite des V200 : la création de cette prime permettrait d'augmenter la rémunération et la pension de retraite d'un certain nombre de conducteurs d'UP n'ayant pas accès au TGV.

       5. Extension de la prime inter-opérable ligne RER B au RER A et D : la création de la prime IOP de la ligne B sur le réseau RATP a été obtenue par la FGAAC-CFDT le 1er octobre 2008. La FGAAC-CFDT revendique son extension aux lignes A et D selon les mêmes dispositions.

      6. Création d'une prime spécifique de service Train : la conduite en EAS/ANS imposée par l'entreprise entraîne des responsabilités supplémentaires pour le conducteur. La FGAAC-CFDT revendique donc la création d'une prime spécifique de Service Trains.

      7. Revalorisation et extension des modalités de paiement de la prime Grand Axe :  la FGAAC-CFDT revendique l'augmentation du montant de la Prime Grand Axe et l'extension de son paiement à toutes les journées Fret comportant au moins un total de 200 km.

    8. Intégration des CRTT dans le système des primes de traction : les CRTT ne perçoivent pas le niveau de rémunération qui leur est dû. La FGAAC-CFDT revendique donc l'intégration des CRTT dans le système des Primes de Traction afin qu'ils obtiennent un retour plus juste sur leur travail. .

    9. Amélioration des conditions de rémunération pour les conducteurs en situation d'inaptitude ou de maladie : la FGAAC-CFDT revendique l'amélioration des coefficients rentrant dans le calcul de la rémunération d'un agent reclassé suite à inaptitude médicale définitive ou utilisé dans un emploi sédentaire. La FGAAC-CFDT revendique également l'augmentation de la Prime Fixe Supplémentaire rentrant dans le calcul de la rémunération d'un agent en maladie.

    10. Attribution de la prime garantie à la journée de service et amélioration de son coefficient : l’amélioration du coefficient de la prime garantie et de son mode de calcul à la journée de service et non plus lissé sur le mois permettrait de réduire les écarts entre les primes et d'améliorer les conditions de rémunération des conducteurs notamment ceux du Fret.

 

  

Télécharger le Journal FGAAC-CFDT

 

 

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 76 58 12 21

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants