FGAAC CFDT

SPÉCIAL ELECTION 2015 (Article 8/29)

Nouveau Logo

L’Intéressement à la SNCF est-il un « gros mot » ?

 

Surement, l’OS majoritaire et son calque vert ne peuvent prononcer ce mot sans citer immédiatement un verset de Marx concernant « le capital », en vociférant contre le capitalisme et contre les libéraux.
À les écouter, le chantre du libéralisme en parti représenté par « l’intéressement » ne doit pas atteindre le village gaulois que serait la SNCF.

Nous voyons bien à la lecture du nombre d’entreprises qui bénéficient d’un accord d’intéressement que nous sommes les laissés pour compte. La faute incombe pour partie à l’entreprise qui les premières années n’a pas su apporter les bons éléments pour espérer un accord. Faute ensuite à l’OS majoritaire qui par dogme a décidé de priver les cheminots du juste retour des efforts fournis.


Aujourd’hui, la conjoncture est favorable à la signature d’un accord pour qu’enfin le personnel puisse voir son pouvoir d’achat augmenter.
En l’état, c’est une somme d’environ 400 à 500 € annuels qui serait versée à chaque cheminot, quel que soit son grade ou sa fonction.
La CFDT avec son syndicat professionnel FGAAC-CFDT est dans le concret et pense au portefeuille des cheminots.


Cette première étape dans la contractualisation d’accord incluant le personnel est une véritable avancée dans l’amélioration du dialogue social à la SNCF. Amélioration voulue et contractualisée par la CFDT et le ministre dans un document signé en juin 2014.

Cette volonté d’engagement dans des accords où le personnel peut enfin avoir un retour de tous les efforts fournis doit se poursuivre.


C’est pourquoi la CFDT a signé l’accord d’intéressement, en espérant pour les cheminots que cet accord ne soit pas dénoncé au nom d’une idéologie datant d’un autre siècle.


La FGAAC-CFDT est la seule à obtenir des avancées concrètes pour les Conducteurs de train, c’est une réalité.

 

 

Télécharger le Journal FGAAC-CFDT

 

 

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 76 58 12 21

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants