FGAAC CFDT

Journal Mai-Juin 2016 - Édito Du Secrétaire Général UNR

TOUS SUR LE MÊME BATEAU !!!

C’est un fait, notre société et notre branche d’activité en particulier sont entrées dans des phases de mutation sociale tous azimuts avec pour le commun des mortels que nous sommes des difficultés de compréhension quant aux pistes avancées, parfois confuses et souvent ambiguës.

Pour ce qui concerne la recomposition du groupe SNCF, les cartes ont été rebattues et les représentations syndicales sont désormais en place, entérinées en cela par les dernières élections professionnelles où chacun a pu tant bien que mal y « retrouver ses petits ». La FGAAC-CFDT qui a conforté sa représentativité nationale et dans la plupart des régions, est restée dès lors un interlocuteur incontournable dans la poursuite des négociations qui se sont engagées sur le contenu de la future Convention Collective du Ferroviaire et sur celle qui consterneront les accords d’entreprises. Les nouvelles règles qui en découleront seront déterminantes dans l’exercice de notre profession.

Les dernières avancées sur cette ultime étape ont été présentées par la Commission Exécutive FGAAC-CFDT au bureau de notre UNR lors de la réunion du 29 mars, permettant ainsi à tout un chacun d’être à même de mesurer les impacts qu’il faudra en attendre en matière de maintien virtuel ou non de notre Statut… Car telle est bien la question ! Garantir le Statut des cheminots est une chose, en faire une coquille vide en est une autre ! Dès lors, nous devons rester vigilants, car il est à craindre que les premières propositions mises sur la table ne soient pas à l’avantage des conducteurs de l’entreprise historique SNCF face à ses concurrents directs.

Après cet état des lieux de la situation revendicative, l’ensemble des membres du bureau de L’UNR a d’une seule voix apporté leur soutien aux négociateurs tout en les invectivant à rester « ferme sur les prix » !

Passage obligé à la vue du blocage de l’Union Patronal de la branche ferroviaire, une action de grève a été enclenchée par le dépôt d’un préavis pour la journée du 26 avril.

Avec plus de 60 % des conducteurs en grève, la FGAAC-CFDT a su démontrer que sa présence dans un tel mouvement pouvait faire la différence, comme cela a toujours été le cas par le passé.

Fort de cette mobilisation, la FGAAC-CFDT a demandé aux pouvoirs publics d’exiger des employeurs l’ouverture concrète de négociations dignes de ce nom.

Le Syndicat National des Conducteurs de Trains, n’a de cesse de demander depuis le début des discussions, une Convention Collective Nationale de haut niveau en mesure de garantir la sécurité des circulations ferroviaires, suivie d’accords d’entreprises permettant de lutter contre le dumping social.

Le bout du bout sera atteint lorsque cet accord final d’entreprise au sein de la SNCF sera validé par l’ensemble des organisations syndicales…Nous en sommes très loin !

Pour les retraités de L’UNR FGAAC, point d’illusions ni de tergiversations  sur la méthode à continuer d’employer après le coup de semonce du 26 avril. Si les négociations venaient à échouer, et ce conformément à ses Statuts, il n’y aura pas d’hésitation à avoir à remettre le couvert !

Dans cette logique « du bras de force » que semblent vouloir utiliser les patrons de la branche ferroviaire, seule une réponse à la hauteur des attaques sur nos acquis sociaux de cheminots est de mise.

C’est en participant au rassemblement du 10 mai dernier à Paris que L’UNR FGAAC a marqué tout son soutien et son engagement aux côtés de son Syndicat National de Conducteurs de Trains : la FGAAC-CFDT dont elle fait partie intégrante… Particulièrement dans cette période historique et difficile que nous traversons et dans laquelle « notre bateau » de trouve à nouveau malmené par les éléments.

Et ne nous leurrons pas ! Parmi ces acquis, le maintien de nos facilités de circulation risque de ne pas échapper non plus à la tourmente !

Mais nous en reparlerons…

ACTIFS …RETRAITES … Soyons plus que jamais unis sur le pont et tenons fermement la « barre » pour que le haut niveau de notre qualification reste la référence reconnue par tous !

Malgré tout, la saison estivale arrive et les membres du bureau de l’UNR FGAACet moi-même vous souhaitons de bonnes vacances.

Philippe DESCHODT

Secrétaire National de L’UNR FGAAC

Téléchargez le JOURNAL

 

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 76 58 12 21

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants