FGAAC CFDT

SPÉCIAL ELECTION 2015 (Article 21/29)

Nouveau Logo

Des effectifs Conduite encore bien loin d'être à l'équilibre

 

Lors de la CPCMT Budget du 6 mars 2014, la FGAAC-CFDT avait interpellé le Directeur de la Traction sur l'insuffisance du nombre de formations budgétées en 2014 au regard des évolutions du plan de transport 2015. La FGAAC-CFDT avait également insisté sur la situation réelle des effectifs conduite Fret et le manque de conducteurs sur certains sites. Pour la FGAAC-CFDT, ces difficultés conjuguées à une reprise de certains trafics allaient rapidement  amener Fret SNCF à se repositionner sur le nombre de mouvements qu'il réalisait au cours des dernières années vers le voyageur. 

Il  aura fallu attendre le second semestre 2014 pour que la Direction de la Traction cède  devant l'opiniâtreté de la FGAAC-CFDT et se décide à augmenter le nombre de mises en stage prévues pour la fin du 2ème semestre 2014 et pour 2015.

Néanmoins, l'augmentation du nombre de formations seul ne peut suffire, quand les taux de réussite aux examens initiaux sont catastrophiques ! En effet, depuis 2010, les taux de réussite, et plus particulièrement ceux à l'examen TB, diminuent d'année en année et ont atteint un seuil alarmant : 47% de réussite seulement sur les mises en stage TB de 2013.  

La FGAAC-CFDT a donc fait le choix de s'inscrire dans une démarche responsable et constructive. Elle est ainsi parvenue à faire la démonstration du bien-fondé de son analyse et à faire inscrire plusieurs de ses propositions dans le plan d'actions de la Direction Métiers Traction présenté lors du GTT Formation du 18 juin 2015 :

  • -->  décloisonner les profils de recrutement en ne limitant pas aux bacs techniques, mais à tous les candidats ayant une réelle motivation pour effectuer la formation,
  • -->  améliorer l'accueil des stagiaires en leur mettant notamment à disposition un couchage,
  • -->  retravailler les dossiers pédagogiques pour limiter le décalage entre théorie et pratique,
  • -->  favoriser l'accès des stagiaires aux Engins Moteurs et à des espaces de travail,
  • -->  redonner une place centrale au moniteur en limitant le nombre de moniteurs par stagiaire et en resserrant les liens entre CPFT et moniteur,
  • -->  délester les CPFT (Centres de formation) en effectuant certaines formations en ET,
  • -->  augmenter la vigilance sur la première partie de la formation pour éviter que les stagiaires ne se découragent devant le nombre d'informations à assimiler,
  • -->  améliorer le niveau de recrutement interne en agissant de manière à ce que les autres Établissements laissent leurs agents intégrer une formation initiale TA ou TB,
  • -->  améliorer le parcours professionnel en valorisant davantage les formations TA sur TB.

Le temps entre le recrutement d'un conducteur et le moment où il est opérationnel en UP étant très long, il est clair que de telles erreurs d'anticipation se ressentent malheureusement sur le long terme. Dans certaines régions comme PACA ou Nord-Pas-de-Calais, les Etablissements Traction ont été contraints de demander aux activités TER un allégement spécifique du plan de transport. C'est dire l'état de la situation...

Lors de la CPCMT du 8 octobre 2015, la FGAAC-CFDT est intervenue pour demander un retour sur les Plans d'Actions Formation et Recrutement engagés et leurs effets en matière d'augmentation des taux de réussite aux examens ainsi que des volumes de recrutement. La FGAAC-CFDT a également interpellé le Directeur de la Traction pour connaître les perspectives de recrutement pour le 1er semestre 2016 et la manière dont les commandes des activités ont été anticipées et intégrées.

En réponse, le Directeur de la Traction a annoncé que le retour à l'équilibre prévu initialement pour fin 2015 était désormais attendu à la fin du 1er trimestre 2016 pour deux raisons principales :

  • -->  le trafic fret repart et Fret a besoin de ses conducteurs. Il y a donc moins de mouvements par rapport aux prévisions initiales,
  • -->  le volume d'inaptitude est en hausse sur 2015.

Au niveau des taux de réussite, la situation s'est améliorée, mais reste à un niveau insuffisant (65% de taux de réussite sur les mises en stage TB 2014). Le Directeur de la Traction a par ailleurs indiqué que le nombre de mises en stage 2016 n'était pas encore finalisé.

La FGAAC-CFDT déplore que ses alertes concernant les besoins réels de Fret SNCF tout comme l'augmentation des inaptitudes n'aient pas été davantage prises au sérieux par la Direction de la Traction. La FGAAC-CFDT ne partage bien évidemment pas l'optimisme du Directeur de la Traction car les départs à la retraite prévus en 2016 cumulés à des reliquats d'absence 2015 très élevés vont encore venir peser sur une situation déjà très fortement dégradée.

  

Télécharger le Journal FGAAC-CFDT 

 

 

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 40 18 44 40

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants