FGAAC CFDT

SPÉCIAL ELECTION 2015 (Article 29/29)

Nouveau Logo

 

ACCORDS d’ENTREPRISE

la FGAAC-CFDT AGIT pour les Cheminots et s’engage !

Compte Epargne Temps - La CFDT signe le nouvel accord

 

Comme le prévoit la loi du 4 août 2014, portant réforme ferroviaire, la mise en place du Groupe Public Ferroviaire oblige la Direction du GPF et les Organisations Syndicales Représentatives à harmoniser les accords communs aux deux EX EPIC (SNCF et RFF)

C’est dans ce cadre que la CFDT a participé aux différentes rencontres, bilatérales, et tables rondes, pour négocier le C.E.T commun au GPF.

Pour rappel, le C.E.T avait été négocié lors de la réforme des retraites en 2007 afin d’atténuer l’allongement de la durée de travail.

Lors des différentes rencontres, la délégation CFDT a toujours insisté pour que ce nouvel accord soit au minimum  le reflet de l’addition des deux anciens C.E.T. tout en négociant des améliorations.

 

Lors des réunions de négociation, la CFDT a revendiqué et obtenu :

Þ     --> L’abrogation de l’année d’ancienneté dans le GPF

Þ    --> Que la période l’absence sollicitée puisse être de 1 jour

Þ    --> Que pour une période d’absence de 1 à 9 jours, la demande doit parvenir 1 mois avant à la hiérarchie de l’Agent.

Þ    --> Qu’une réponse doit être donnée par la hiérarchie au salarié, au plus tard dans les 2 semaines qui suivent la date limite de dépôt de la demande.

En l’absence de réponse de la hiérarchie, passé ce délai, la demande sera réputée acceptée

Þ    --> Que l’utilisation du C.E.T pour compléter un congé paternité sera abondé de :

·         1 jour pour une utilisation de 1 à 7 jours

·         2 jours pour une utilisation supérieure à 7 jours

Þ    --> Qu’en cas d’impossibilité de répondre favorablement à la demande du salarié, des propositions d’autres dates lui seront présentées par sa hiérarchie, au plus près de la date demandée initialement

Ceux-ci ne sont que les principales revendications obtenues par la CFDT afin d’améliorer le nouvel accord par rapport aux deux anciens.

Il est à noter que les délégations CGT et SUD RAIL n’ont pas souhaité participer aux débats. Jugeant que le C.E.T n’est pas une avancée sociale.

 

Accord en faveur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, de la mixité (RH0881)

Cette lutte de tous les jours passe inévitablement par un changement de mentalité des cheminots, mais surtout de la Société entière, dont nous ne sommes qu'une infime partie et le reflet.

Basé sur une volonté d'équilibrer le nombre Hommes/Femmes dans les divers métiers notamment techniques, dont la Traction; l'accord prévoit en effet le recrutement du personnel féminin en appliquant le même pourcentage que celui des CV reçus. Mais cet objectif est pour la CFDT nettement insuffisant.

Reste à favoriser l'intégration dans un monde fortement masculin, marqué par l'histoire et le machisme, ce qui passe par une sensibilisation de tous les acteurs du recrutement comme des formateurs et des équipes.

À ce titre, la CFDT et la FGAAC-CFDT ont obtenu des mesures pouvant aller jusqu'à la sanction des "harceleurs", mais aussi sur l'interdiction d'affichage et de diffusion d'images tendancieuses; tout comme des propos sexistes.

La communication, notamment le "girl's day- journée de la mixité " qui reste qu'une étape, doit aussi  être accès sur les moyens mis en place pour améliorer l'intégration de plus de femmes dans les métiers techniques dont les parcours professionnels sont souvent barrés par les préjugés.

La mixité passe par la parentalité, mais aussi par la préparation aux événements de la vie. C’est pourquoi la CFDT a souhaité que des entretiens, avant, pendant et après ces événements, puissent être effectués à la demande du/de la salarié(e).

Pour la CFDT, la parentalité doit être entièrement partagé, par le congé paternité renforcé par l'utilisation du CET, par du Temps Partiel choisi, ou encore par le congé parental désormais partagé entre l'homme et la femme (loi).

Tous ces aménagements des conditions de vie et de travail, qui auraient pu être mis en place au sein de l'entreprise, ont été balayés par la dénonciation de la CGT de l'accord QVT, négocié par la CFDT.

Mais la parentalité passe aussi par la lutte contre les stéréotypes ou la stigmatisation, liée à la présence au travail : horaires aménagés, télétravail, respect des horaires "classiques" de bureau y compris en réunion, présentéisme...

Pour finir, la CFDT, bien que manquant d'objectifs, a signé cet accord pour devenir une actrice de l'évolution de notre entreprise. Forte de ces militants, nous voulons proposer, décider, participer, et évoluer sur les objectifs et les moyens permettant une meilleure égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes, et de la mixité.

 

C’est aussi :

L’agenda social issu de l’accord de modernisation initié et signé par la CFDT améliore concrètement la situation des salariés du GPF. La CFDT continue son action pour améliorer le pacte social du GPF.

 

VOICI QUELQUES EXEMPLES  DES PLUS CFDT

-->ACCORD INTÉRESSEMENT

§              --> 1 200 euros sur trois ans.

-->ACCORD LOGEMENT

§             --> Expérimentation d’une offre d’accession sociale à la propriété.

§             --> Possibilité de candidater à un logement en dehors de sa région administrative.

§             --> Augmentation du parc social et du parc libre de logements.

-->ACCORD EN FAVEUR  DE L’EMPLOI DES TH

§             --> Maintien de l’effort de recrutement des TH.

§             --> Amélioration de l’intégration des TH.

§             --> Amélioration du plan de maintien dans l’emploi des agents devenus handicapés.

§             --> Amélioration des plans de progression professionnelle équitable.

§             --> Meilleure articulation Vie Pro et vie Perso.

-->ACCORD  PRÉVOYANCE MUTUELLE CONTRACTUELS

§             --> Nouvelles dispositions améliorant la couverture sociale.

§             --> Prise en charge par l’employeur de 60 % du socle.

§             --> Maintien de salaire pendant six mois.

§             --> Si déjà couvert par un autre régime obligatoire, pas d’obligation de souscrire.

Il est à noter que la CFDT a signé l’accord CPA (Cessation Progressive d’Activité) signé en son temps par la FGAAC en 2008, bien que celui-ci n’était soumis à « harmonisation ».

A venir :

§       --> La mise en place d’une mutuelle « frais de santé  et prévoyance »  pour tous.

§       --> La mise en place des chèques-déjeuner.

§       --> La mise en place des chèques-vacances.

§       --> Le règlement  de la situation des ex-apprentis.

§       --> La rénovation de la grille salariale.

 

e CHSCT, instance revendicative dans le monde du travail de demain !   

 Télécharger le Journal FGAAC-CFDT 

 

primi sui motori con e-max

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 40 18 44 40

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants