FGAAC CFDT

intéressement SNCF Mobilités

 

En signant l’accord d’intéressement en juin 2015, la CFDT permet à tous les cheminots de l’EPIC Mobilités présents tout au long de l’année 2015 de percevoir 401,27 € brut au mois de mai 2016 pour leur contribution au titre de l’année 2015 (+ abondement éventuel de 30 %).

primi sui motori con e-max

Lire la suite : intéressement SNCF Mobilités

Les accords d’intéressement à SNCF

Historique : Les accords d’intéressement à SNCF, initiés et signés par la CFDT, deviennent une réalité.
Nouvel engagement tenu !
L'intéressement, nouveau droit acquis pour les cheminots du Groupe Public Ferroviaire. Dès le mois de mai 2016, les salariés percevront une prime d'un montant de 400 € minimum.

 

primi sui motori con e-max

Lire la suite : Les accords d’intéressement à SNCF

Projet de décret socle - Acte 2

La mobilisation améliore un texte encore très en deçà des revendications CFDT

Au lendemain de la journée d’action unitaire du 9 mars 2016 à laquelle la CFDT Cheminots, dans toutes ses composantes, y compris nos collègues des entreprises ferroviaires privées, a massivement participé, le gouvernement a fait paraître une seconde version corrigée d’un projet de décret socle initialement très décrié.

 

primi sui motori con e-max

Lire la suite : Projet de décret socle - Acte 2

Appel à la grève du 9 mars 2016

POURQUOI VOUS ETES CONCERNES ?

Cette grève est motivée par le contenu du projet de décret socle qui déterminera le temps de travail dans toutes les entreprises ferroviaires.

Elle ne concerne donc pas uniquement les cheminots de la SNCF, mais tous les salariés du ferroviaire. C’est un enjeu pour tous !

Il sera la fondation de nos futures conditions de vie et de travail, de nos conditions familiales !

primi sui motori con e-max

Lire la suite : Appel à la grève du 9 mars 2016

décret socle temps de travail

la CFDT exige un cadre social de haut niveau

pour tous les salariés du ferroviaire !

La CFDT a été reçue mercredi 24 février 2016 par le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies. Ces échanges s’inscrivent dans le cadre des discussions sur l’avant-projet de décret socle qui déterminera le cadre réglementaire du temps de travail pour toutes les entreprises ferroviaires. Jugeant ce projet très insuffisant, la CFDT a fait des contre-propositions qui s’inscrivent dans la suite de sa première revendication : un vrai cadre social pour tous les salariés du ferroviaire.

primi sui motori con e-max

Lire la suite : décret socle temps de travail

Newsletter

Restez informé, enregistrez vous à notre lettre d'information.

Contactez nous

  • Téléphone: 01 40 18 44 40

Restons connectés

Suivez nous sur les réseaux sociaux.
1000 caractères restants